Pré-installation VTIGER :

 

yum install nano : installation nano

yum install wget : installation wget

yum install systemd : installation systèmed (un ensemble de programmes destinés à la gestion système).

Installation de VTIGER CRM 7.1.0 :

 

Avant de commencer l’installation de VTIGER CRM, il faut commencer par mettre à jour les package et des repository à l’aide de commande :

yum -y update

Installation Apache Web Server :

yum -y install httpd :

Pour activer le service Apache et démarrer le service durant le boot de serveur :

systemctl start httpd

systemctl enable httpd

Installation EPEL repository :

yum -y install epel-release yum -y update yum clean all

Installation Webtatic repository :

rpm -Uvh https://mirror.webtatic.com/yum/el7/webtatic-release.rpm

Installation de php et ses modules :

yum -y install php56w php56w-mysql php56w-imap php56w-curl php56w-xml php56w-zlib php56w-gd

Configuration php.ini :

nano /etc/php.ini :

Mettre à jour les valeurs dans le fichier comme suit

memory_limit = 256M

max_execution_time = 0

display_errors = Off

short_open_tag = On

Changer la ligne :

error_reporting = E_ALL & ~E_DEPRECATED & ~E_STRICT

Par :

error_reporting = E_WARNING & ~E_NOTICE & ~E_DEPRECATED

Redémarrer le serveur Apache :

systemctl restart httpd

Installer le serveur Mariadb :

yum -y install mariadb mariadb-server

Démarrer le serveur Mariadb

systemctl start mariadb

systemctl enable mariadb

Démarrer le serveur Mariadb après le boot serveur

systemctl enable mariadb

Installation sécurisée de mysql :

mysql_secure_installation

Saisir mot de passe base de données

Connectez-vous à votre base de données avec la commande :

mysql -u root -p

Créez une base de données avec la commande

CREATE DATABASE nom_base;

Télécharger VTIGER 7.1.0

wget https://netix.dl.sourceforge.net/project/vtigercrm/vtiger%20CRM%207.1.0%20RC/Core%20Product/vtigercrm7.1.0rc.tar.gz

Extraire VTIGER

tar xvf vtigercrm7.1.0rc.tar.gz

Déplacer les fichiers vers emplacement web root

mv vtigercrm/* /var/www/html

Ajouter le droit de lecture :

chown -R apache:apache /var/www/html

Installation depuis Interface web Vtiger :

Sur votre naviagateur tapez l’IP de votre serveur

:

1.Click Installe

2.Acceptez la licence

3.Click suivant

4.Remplir les champs de formulaire suivant par les données relatif à votre base de données :

    Host Name : localhost

    User Name: root

     Password : mot de passe de votre base de données

 

5.Remplir les autres champs par les paramètres Admin

Bienvenu sur Vtiger 7.1.0

 

Créez un fichier et ouvrez-le :
# touch /usr/sbin/sendmail.postfix-wrapper
# vi /usr/sbin/sendmail.postfix-wrapper

Ajoutez le contenu suivant:
#!/bin/sh
(echo X-Additional-Header: $PWD ;cat) | tee -a /var/tmp/mail.send|/usr/sbin/sendmail.postfix-bin "$@"

Créez un fichier de log, /var/tmp/mail.send, et donnez-lui les droits + rw. Rendre le wrapper exécutable, renommer le vieux sendmail, et le relier au nouveau wrapper. 
Exécutez ensuite les commandes ci-dessous:
# touch /var/tmp/mail.send
# chmod a+rw /var/tmp/mail.send
# chmod a+x /usr/sbin/sendmail.postfix-wrapper
# mv /usr/sbin/sendmail.postfix /usr/sbin/sendmail.postfix-bin
# ln -s /usr/sbin/sendmail.postfix-wrapper /usr/sbin/sendmail.postfix
 
Attendez une heure et changez le sendmail:
# rm -f /usr/sbin/sendmail.postfix
# mv /usr/sbin/sendmail.postfix-bin /usr/sbin/sendmail.postfix

Vérifiez le fichier /var/tmp/mail.send. Il devrait y avoir des lignes commençant par X-Additional-Header: pointant vers les dossiers de domaine où les scripts qui ont envoyé les emails sont situés.
Les répertoires, à partir desquels les scripts PHP de messagerie sont exécutés, peuvent être affichés à l'aide de la commande suivante:
# grep X-Additional /var/tmp/mail.send | grep `cat /etc/psa/psa.conf | grep HTTPD_VHOSTS_D | sed -e 's/HTTPD_VHOSTS_D//' `

 
 


 

 

Voici la procédure pour installer le service NTP sur votre serveur et qu’il puisse se mettre à jour et à l’heure automatiquement :

  1. Installer le service NTP : yum install ntp
  2. Activer le service NTP au démarrage : chkconfig ntpd on
  3. Fixer le serveur à partir duquel vous allez vous mettre à jour/heure : ntpdate pool.ntp.org
    Ici nous avons choisi le serveur pool.ntp.org, vous pourrez en trouver d’autres directement depuis google.
  4. Lancer le service NTP : /etc/init.d/ntpd start
  5. Mettre en tâche cron la mise à jour du service NTP : echo ’30 * * * * root /usr/sbin/ntpd -q -u ntp:ntp’ > /etc/cron.d/ntpd

 

1. Télécharger le dernier « EPEL » repo :

  • CentOS 6 32 Bit : wget http://download.fedoraproject.org/pub/epel/6/i386/epel-release-6-8.noarch.rpm
  • CentOS 6 64 Bit : wget http://download.fedoraproject.org/pub/epel/6/x86_64/epel-release-6-8.noarch.rpm

2. Installer le repo précédemment téléchargé : rpm ivh epelrelease68.noarch.rpm

3. Installer le module « php-mcrypt » : yum install phpmcrypt

4. Une fois l’installation terminée, redémarrez le service Apache : service httpd restart

5. Vous pouvez vérifier que le module php-mcrypt est bien installé sur votre serveur avec la commande : php m | grep i mcrypt