• S’applique à :
  • Plesk 12.5 for Linux
  • Plesk 12.0 for Linux
  • Plesk 11.0 for Linux
  • Plesk 11.5 for Linux

Le programme d’installation automatique de Plesk obtient les packs depuis les répertoires de base de votre OS.

Si MySQL 5.5 n’est pas listé dans le répertoire de base, il n’est pas disponible dans le programme d’installation automatique de Plesk.

Utilisez le répertoire Atomic pour mettre à niveau MySQL sur les systèmes basés sur RPM :

# wget -q -O - http://www.atomicorp.com/installers/atomic | sh
# yum upgrade mysql

Le but de ce serveur est de monter un tunnel L2TP avec le LAC (L2TP  Access Concentrator), puis de monter un tunnel PPP par modem à travers le tunnel L2TP.
Pour la vérification des authentifications il sollicite le serveur radius.

Configuration du loopback :

# nano /etc/sysconfig/network-script/ifcfg-lo

DEVICE=lo
IPADDR=xx.xx.xx.xx
NETMASK=255.255.255.255
ONBOOT=yes
NAME=loopback

Autorisation du « forward » entre le réseau et les tunnels

# AUTORISER LE FORWARD

# nano /etc/sysctl.conf

mettre net.ipv4.ip_forward = 1

aussi en temporaire avant le redémarrage
# echo 1 > /proc/sys/net/ipv4/ip_forward

Installation Libcli sur x86

Téléchargement de la libcli

wget http://downloads.sourceforge.net/project/libcli/libcli/1.9.3/libcli-1.9.3.tar.gz?r=http://sourceforge.net/projects/Flibcli/&ts=1287128221&use_mirror=freefr

Décompression
# tar xzvf libcli-*.tar.gz

Entrer dans le répertoire
# cd libcli-*

Compilation
# make

Installer
# make install PREFIX=/usr

Ou installation Libcli sur x86_64

Téléchargement de la libcli
# wget http://apt.sw.be/redhat/el6/en/x86_64/rpmforge/RPMS/libcli-1.8.6-2.el6.rf.x86_64.rpmInstallation du rpm
# rpm -Uvf libcli-1.8.6-2.el6.rf.x86_64.rpm 

Télécharger le fichier

# wget http://downloads.sourceforge.net/project/l2tpns/l2tpns/2.1.21/l2tpns-2.1.21.tar.gz?r=http://sourceforge.net/projects/l2tpns/&ts=1287128144&use_mirror=freefr

Décompresser le fichier :
# tar xzvf l2tpns-*

Entrer dans le dossier
# cd l2tpns-*

Recompiler
# make

Installer
# make install

Configuration du serveur L2TPNS

Le serveur L2TPNS se lance avec la configuration du fichier /etc/l2tpns/ startup-config. La mise en place du pool d’adresse IP des modems clients permet de créer les routes vers les tunnels au démarrage du serveur L2TPNS. Ces IP peuvent êtes récupérées de façon dynamiques ou statique (à préciser dans la configuration du routeur)

Fichier de configuration du serveur /etc/l2tpns/

# Debugging level
set debug 3# Log file: comment out to use stderr, use « syslog:facility » for syslogset log_file « /var/log/l2tpns »

# Write pid to this file
set pid_file « /var/run/l2tpns.pid »
# Shared secret with LAC
set l2tp_secret « xxxxxxxxx »
# MTU of interface for L2TP traffic
set l2tp_mtu 2000
# PPP counter and timer values
set ppp_restart_time 3
set ppp_max_configure 10
set ppp_max_failure 5
# Only 2 DNS server entries are allowed
set primary_dns xx.xx.xx.xx
# Can have multiple radius server entries, but ony one radius secret
set primary_radius xx.xx.xx.xx
set primary_radius_port 1812
set radius_secret « xxxxx »
# Acceptable authentication types (pap, chap) in order of preference
set radius_authtypes « pap »
# Allow multiple logins for the same username
set allow_duplicate_users no
# Write usage accounting files into specified directory
set accounting_dir « /var/run/l2tpns/acct »
# Listen address for L2TP
set bind_address xx.xx.xx.xx
# Gateway address given to clients
set peer_address xx.xx.xx.xx
# Maximum number of downstream packets per 0.1s to handle for each
# session (0 = ulimited)
set packet_limit 0

Dans le fichier /etc/l2tpns/ip_pool

10.0.0.1/27
10.10.45.0/24
xx.xx.xx.xx/xx

Lancement du service

Démarrer le serveur en mode console :
# l2tpns

Démarrer le serveur en démon :
# l2tpns –d